LES DEPENDANCES
Attenantes à l’habitation, les dépendances d’origines du XVIIe siècle gardent une fonctionnalité opérationnelle à l’exploitation de vigne depuis 1650. Constituées à l'origine de 2 grandes caves, d'un cuvage, d’ateliers et d’anciennes écuries, elles offrent des possibilités d’évolution du domaine.
Jusque dans les années 50, le domaine vivait en autarcie, produisant ses fruits et légumes, son miel, ses produits laitiers, et élevait basse-cour et bovins.